•  

    Rêverie

     

     

     

    Une main sur le sable

     

    émancipant le geste

     

    d'adroit semeur au vent

     

    de lendemain stérile

     

    je balaie d'un revers

     

    un souffle alizéen

     

    en regardant au loin

     

    un soleil qui décline.

     

     

     

    Allongé près de l'eau

     

    aux légers soubresauts,

     

    je contemple le ciel

     

    et ses millions d'étoiles

     

    tout en faisant serment

     

    d'y revenir souvent.

     

    Mais le temps a passé

     

    les serments oubliés

     

    Adieu mon oasis

     

    mes dunes, mon désert

     

    des démons, des infâmes

     

    ont brisé la magie

     

    et l'horizon serein

     

    s'est entaché de sang.

     

     

     

    C.Daniels21

     

    « »

  • Commentaires

    1
    elena800
    Vendredi 23 Janvier 2015 à 06:16

    Souvenir, regrets ? La vie n'est pas un long fleuve tranquille. J'aime ce poème, il me parle beaucoup ! Bonne fin de semaine et  continuez à écrire c'est un plaisir de vous lire. Amicalement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :