•  


    Résultat de recherche d'images pour "muguet porte bonheur"

    Tous les ans à l’occasion de la Fête du Travail, on s’offre un brin de muguet. Planet.fr vous révèle d’où vient cette coutume.

    Chaque année, on a pour habitude de s’offrir un brin de muguet le 1er mai. Cette tradition ne date pas d'hier. Dès l’Antiquité, les Romains s’offraient des fleurs à l’occasion du printemps. Le muguet symbolise le printemps et le renouveau. De plus, il était considéré comme une fleur magique et servait de charme amoureux. Par ailleurs, la nuit du 30 avril au 1er mai était le moment où les démons et sorciers qui ont horreur du printemps sortaient.

    "Qu'il en soit fait ainsi chaque année"

    En France, cette coutume date de la Renaissance, pendant le règne de Charles IX, comme le rapporte Metronews. Selon la légende, en 1560, Louis de Girard, le chevalier de Catherine de Médicis, avait offert un brin de muguet au roi de France en guise de porte-bonheur. Charles IX avait alors décidé d’instaurer cette pratique d’offrir un brin de muguet au printemps aux dames de la cour, en déclarant : "Qu'il en soit fait ainsi chaque année".

    La Fête du Travail a été inaugurée en 1889. Les manifestants avaient pris l’habitude de défiler en arborant une fleur d’églantine à la boutonnière. Sous l’Occupation, le maréchal Pétain a instauré le 24 avril 1941 "la Fête du travail et de la Concorde sociale", célébrée le 1er mai. L’idée étant de rallier les ouvriers au régime de Vichy. Il a fait remplacer l’églantine rouge, associée à la gauche, par du muguet. Depuis on continue à s’offrir cette fleur chaque année. (tiré de Planet reçu ce jour)

    « Le témoinLa vérité est ailleurs... »

  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Mai 2015 à 03:40

    Bonjour Chrisdaniels, merci pour ces précisions. Il pleuvait tellement que mon mari n'est pas sorti m'acheter du muguet, je l'en ai empêché. Bon mardi, amicalement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :