• Matin d'hiver

     

    Ce matin, la poudreuse a pointé le bout de son nez,

     

    revêtant d'un blanc manteau champs, jardins et forêts.

     

    De ma fenêtre, elle m'est apparue en ouvrant les volets,

     

    accompagnée d'un vent léger, d'une bise froidure.

     

     

     

    Alors je me suis dit....quelle belle nature,

     

    pas un chat aperçu, pas une seule voiture

     

    pour fouler ce tapis de neige blanche et pure

     

    ce paysage hiver préservé par les dieux .

     

     

     

    Et puis , j'ai repensé à ceux qui sont dehors,

     

    aux trahis par la faim, aux pauvres miséreux,

     

    aux laissés sans foyer, sans amour, sans chaleur

     

    qui foulent de leurs pas le début du malheur.

     

     

     

    et de mes yeux trahis, j'ai souhaité de mes vœux

     

    que la neige partisse, que le soleil demeure

     

    éloignant ce frimas qui torture les gueux

     

    enveloppant leur corps d'une douce chaleur.

     

     

     

    Puis la neige est partie, réchauffée par la pluie,

     

    la bise s'en est allée, la nature a ses droits

     

    laissant le paysage reprendre ses esprits

     

    tout au long d'une année et de ses douze mois.

     

     

     

     

     

    « IncursionLe chantre du Savoir »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 12 Février 2015 à 07:36

    Bonjour Chrisdaniels, chez moi il neige rarement et pourtant j'aime la neige mais elle fait des dégâts et il faut aussi penser aux autres. J'ai beaucoup ton poème ! Amitié

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :